Bien que vous puissiez être en conflit avec vos rondeurs et vos kilos, la seule démarche efficace selon moi est basée sur votre volonté de prendre soin de vous et de votre santé. C’est donc en acceptant de modifier votre objectif vers la bienveillance de votre corps et de votre esprit, et non pas en maintenant votre obsession de voir le chiffre baisser que vous parviendrez à retrouver un corps et de fait, un esprit heureux. Maigrir n’est pas le seul problème de l’assiette… Maigrir c’est aussi et surtout dans la tête !

Face au régime le scénario est toujours le même :

  • « Je fais régime » ! Tout commence par cette décision, ce nouveau défi, distrayant pour l’esprit et qui renforce l’estime de soi par l’attention que l’on va se porter…
  • « Je ne maigris pas assez vite… ». Les résultats ne sont pas assez rapides, pas assez importants. Je suis de moins en moins satisfait, cela devient de plus en plus dur… Et dans le stress de la vie quotidienne, ce régime me prend de l’énergie.
  • « Trop de privations, d’injustice devant les efforts déployés ». Après quelques semaines, les contraintes dépassent la force de la motivation. L’envie de tout envoyer balader est de plus en plus forte.
  • «  STOP, j’en ai assez ». Je retrouve la liberté de faire comme j’ai envie, avec la culpabilité d’avoir craqué et abandonné.
  • « J’ai repris plus que ce j’ai perdu ». Le poids perdu revient rapidement, injustement, souvent avec un « bonus » sur la balance et l’on se retrouve à nouveau mal dans sa peau, mécontent et résigné.

 

Oubliez les régimes miracles….

Si, au début, le régime est un défi amusant à relever pour notre esprit, quelques jours à semaines après, maigrir est vécu par notre esprit comme une agression corporelle et ennuyeux car restrictif… Le jeu des aliments «  autorisés et interdits » perd de son intérêt ludique. Réduire ses quantités et se restreindre à certains aliments atteint une valeur intrinsèque et vitale de notre nature : rester libre ! Rien d’étonnant alors désirer tout envoyer balader avec force et fracas : ce comportement est libératoire et remet de la paix dans notre subconscient, avec un grand soulagement… Mais ensuite vient souvent la voix de la culpabilité, portée par le jugement d’avoir raté encore une fois ! En se dévalorisant et en pensant que les autres y parviennent, eux !

 

…et rompez le cercle de la restriction cognitive !

La mémoire est courte… Alors, quelque temps plus tard, la problématique du corps disgracieux ou malheureux l’étant toujours, certains vont recommencer et reproduire le même schéma avec in fine, le même échec : c’est un cercle vicieux, appelé restriction cognitive, qui vous amène à prendre toujours plus de poids au fil des années. Ce programme automatique de la pensée reprendra d’autant plus souvent que votre esprit conserve l’idée que la restriction énergétique du régime vous a fait maigrir vite et que donc se priver de nourriture s’impose comme la seule solution. Cette idée aura valeur de vérité d’autant que l’esprit se protégera en oubliant le temps absolu de l’épreuve, le nombre de repas orphelins de plaisir, l’isolement social et de la tension nerveuse générée par le régime, car celui-ci prive de molécules indispensables au bon fonctionnement du mental !

 

Prenez
RENDEZ-VOUS !

Nourriture et santé, prendre le temps de comprendre

« Lorsque je suis fatiguée, j’ouvre mon frigo, et là… c’est fini pour moi ! »
«  Tout ce passe bien jusqu’en fin d’après-midi, où je passe mon temps avec la tablette de chocolat »
«  J’essaie de ne pas grignoter, mais 1h après le repas, j’ai besoin de manger quelque chose »

Comprendre comment fonctionne l’organisme et quels sont ses besoins permet bien souvent de trouver l’énergie pour acter un nouveau programme ! Mon travail de diététicienne nutritionniste consiste à repérer pour chacun d’entre vous, ce qui dysfonctionne chez vos cellules. Elles ont des besoins spécifiques, de manière chronobiologique, elles ont un âge métabolique et donc elles produisent un travail plus ou moins efficace ou épuisant au cours de votre vie.
– Votre alimentation est-elle adaptée à votre stress quotidien ?
– Avez-vous un pancréas turbulent qui taquine votre glycémie et vous rend accro au sucre ?
– Etes-vous sous la coupe des additifs chimiques que l’industrie agroalimentaire intègre délibérément et dans le pur silence, dans vos produits préférés, pour vous rendre aussi dépendants que certaines drogues ?
– Que mangez-vous en terme de qualité ? Quelles marques ?
Sont autant de questions que je vais me poser en vous rencontrant… Nous ne parlerons évidemment pas de calories, mais de nutrition santé et plaisir, donc assiette et pensée !

 

Réapprendre le plaisir et la patience pour maigrir

En ouvrant l’horizon d’une alimentation saine, en orientant votre vie dans un mouvement adapté, en prenant le temps de vous retrouver avec votre moi profond, vous avancerez avec plaisir et détermination dans la bonne direction. Vous serez à nouveau plus léger, plus détendu et assurément en meilleure santé !

L’ingrédient clé de votre réussite ? La patience… « Cette aptitude d’un individu à se maîtriser face à une attente, à rester calme dans une situation de tension ou face à des difficultés, ou encore la qualité de persévérance » (Wikipédia).

Cette qualité est essentielle dans votre démarche. Écouter notre corps, accepter ses besoins énergétiques et spécifiques vers certains aliments est l’autre prérequis. Beaucoup de personnes  refusent de manger ce que leur corps leur réclame, car ils jugent que ce n’est pas « diététique », trop riche. Le mental décide à la place de nos cellules, rien d’étonnant que l’on vide parfois le frigo en rentrant quand après notre folle journée de travail, relaché de la pression, notre mental en mode pause, notre corps passe commande en mode rattrapage… et les kilos s’accumulent…

Je suis à votre disposition
CONTACTEZ-MOI !